Une introduction aux bases de la cybersécurité pour les débutants

La cybersécurité est la question la plus préoccupante car les cybermenaces et les attaques se multiplient.


Les attaquants utilisent désormais des techniques plus sophistiquées pour cibler les systèmes. Les individus, les petites entreprises ou les grandes organisations sont tous touchés. Ainsi, toutes ces entreprises, qu’elles soient informatiques ou non, ont compris l’importance de la cybersécurité et se sont concentrées sur l’adoption de toutes les mesures possibles pour faire face aux cybermenaces..

Avec le jeu des cybermenaces et des pirates, les organisations et leurs employés devraient prendre une longueur d’avance pour y faire face. Comme nous aimons tout connecter à Internet, cela augmente également les risques de vulnérabilités, de violations et de failles.

Il est révolu le temps où les mots de passe étaient suffisants pour protéger le système et ses données. Nous voulons tous protéger nos données personnelles et professionnelles, et donc la cybersécurité est ce que vous devez savoir pour assurer la protection des données.

Alors, laissez-nous définir le terme de cybersécurité….

Qu’est-ce que la cybersécurité?

La cybersécurité est le processus et les techniques impliqués dans la protection des données sensibles, des systèmes informatiques, des réseaux et des applications logicielles contre les cyberattaques. Les cyberattaques sont une terminologie générale qui couvre un grand nombre de sujets, mais certains des plus populaires sont:

  • Systèmes de falsification et données stockées dans
  • Exploitation des ressources
  • Accès non autorisé au système ciblé et accès à des informations sensibles
  • Perturber le fonctionnement normal de l’entreprise et de ses processus
  • Utilisation d’attaques de rançongiciels pour crypter les données et extorquer de l’argent aux victimes

Les attaques deviennent désormais plus innovantes et sophistiquées, capables de perturber la sécurité et de pirater les systèmes. Il est donc très difficile pour chaque analyste commercial et de sécurité de surmonter ce défi et de riposter avec ces attaques..

Pour comprendre le besoin de mesures de cybersécurité et ses pratiques, examinons rapidement les types de menaces et d’attaques.

Ransomware

Ransomware est un logiciel de cryptage de fichiers qui utilise un algorithme de cryptage robuste unique pour crypter les fichiers sur le système cible.

Les auteurs de la menace Ransomware génèrent une clé de déchiffrement unique pour chacune de ses victimes et l’enregistrent sur un serveur distant. Ainsi, les utilisateurs ne peuvent accéder à leurs fichiers par aucune application.

Les auteurs des ransomwares en profitent et demandent une rançon considérable aux victimes pour fournir le code de décryptage ou décrypter les données. Mais de telles attaques ont une garantie de récupération des données même après avoir payé la rançon.

Attaques de botnets

Les botnets ont été initialement conçus pour effectuer des tâches spécifiques au sein d’un groupe.

Il est défini comme un réseau ou un groupe d’appareils connectés au même réseau pour exécuter une tâche. Mais cela est maintenant utilisé par de mauvais acteurs et des pirates qui tentent d’accéder au réseau et d’injecter tout code malveillant ou malware pour perturber son fonctionnement. Certaines des attaques de botnet incluent:

  • Attaques par déni de service distribué (DDoS)
  • Diffusion de courriers indésirables
  • Vol de données confidentielles

Les attaques de botnets sont généralement menées contre des entreprises et des organisations à grande échelle en raison de son énorme accès aux données. Grâce à cette attaque, les pirates peuvent contrôler un grand nombre d’appareils et les compromettre pour ses motifs pervers.

Attaques d’ingénierie sociale

L’ingénierie sociale est désormais une tactique courante utilisée par les cybercriminels pour collecter les informations sensibles des utilisateurs.

Cela peut vous tromper en affichant des publicités attrayantes, des prix, des offres énormes et ainsi vous demander de fournir vos coordonnées personnelles et bancaires. Toutes les informations que vous entrez sont clonées et utilisées pour les fraudes financières, les fraudes d’identité, etc..

Il vaut la peine de dire Virus ZEUS qui est active depuis 2007 et est utilisée comme méthode d’attaque par ingénierie sociale pour voler les coordonnées bancaires des victimes. Parallèlement aux pertes financières, les attaques d’ingénierie sociale sont capables de télécharger d’autres menaces destructrices pour le système concerné.

Détournement de crypto-monnaie

Le détournement de crypto-monnaie est le nouvel ajout à ce cyber-monde.

Alors que la monnaie numérique et l’exploitation minière deviennent de plus en plus populaires, il en va de même pour les cybercriminels. Ils ont trouvé leur mauvais avantage pour l’exploitation minière de crypto-monnaie qui implique un calcul complexe pour extraire la monnaie virtuelle comme Bitcoin, Ethereum, Monero, Litecoin, etc..

Les investisseurs et les commerçants de crypto-monnaie sont la cible molle de cette attaque.

Détournement de crypto-monnaie également connu sous le nom de «Cryptojacking». Il s’agit d’un programme conçu pour injecter silencieusement des codes miniers dans le système. Ainsi, le pirate utilise silencieusement le CPU, le GPU et les ressources d’alimentation du système attaqué pour extraire la crypto-monnaie.

La technique est utilisée pour extraire en particulier les pièces Monero. Le minage étant un processus complexe, il consomme la plupart des ressources CPU, ce qui a un impact sur les performances du système. En outre, cela se fait sous toutes vos dépenses, de sorte que la victime peut avoir une énorme facture d’électricité et une facture Internet.

Cela réduit également la durée de vie de l’appareil affecté.

Hameçonnage

L’hameçonnage est une action frauduleuse consistant à envoyer des courriers indésirables en imitant qu’ils proviennent de n’importe quelle source légitime.

Ces e-mails ont une ligne d’objet solide avec des pièces jointes comme une facture, des offres d’emploi, de grandes offres de services d’expédition réputés ou tout courrier important de hauts fonctionnaires de l’entreprise..

Les attaques de phishing sont les cyberattaques les plus courantes qui visent à voler des données sensibles. Comme les informations d’identification de connexion, les numéros de carte de crédit, les informations de compte bancaire, etc. Pour éviter cela, vous devez en savoir plus sur les campagnes d’e-mails de phishing et ses mesures préventives. On peut également utiliser des technologies de filtrage des e-mails pour éviter cette attaque.

Parallèlement à cela, 2019 cherchera le potentiel des attaques biométriques, des attaques IA et des attaques IoT. De nombreuses entreprises et organisations sont témoins de cyberattaques à grande échelle et il n’y a pas d’arrêt pour elles. Malgré l’analyse et les mises à jour de sécurité constantes, la montée de la cyber-menace est constante. Ainsi, il vaut la peine de vous renseigner sur les bases de la cybersécurité et ses implémentations.

Le concept clé de la cybersécurité?

La cybersécurité dans son ensemble est un terme très large mais repose sur trois concepts fondamentaux appelés «La triade CIA“.

Il comprend la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité. Ce modèle est conçu pour guider l’organisation avec les politiques de cybersécurité dans le domaine de la sécurité de l’information.

Les bases de la cybersécurité

Confidentialité

Il définit les règles qui limitent l’accès aux informations. La confidentialité prend des mesures pour empêcher les cyber-attaquants et les pirates d’accéder aux informations sensibles..

Dans une organisation, les peuples sont autorisés ou refusés à l’accès à l’information selon sa catégorie en autorisant les bonnes personnes dans un département. Ils reçoivent également une formation appropriée sur le partage d’informations et la sécurisation de leurs comptes avec des mots de passe forts..

Ils peuvent changer la façon dont les données sont traitées au sein d’une organisation pour assurer la protection des données. Différentes façons d’assurer la confidentialité, telles que: l’authentification à deux facteurs, le cryptage des données, la classification des données, la vérification biométrique et les jetons de sécurité.

Intégrité

Cela garantit que les données sont cohérentes, exactes et fiables sur leur période de temps. Cela signifie que les données dans le transit ne doivent pas être changées, altérées, supprimées ou consultées illégalement.

Des mesures appropriées doivent être prises dans une organisation pour assurer sa sécurité. Les autorisations de fichiers et le contrôle d’accès des utilisateurs sont les mesures contrôlant la violation de données. En outre, des outils et des technologies devraient être mis en œuvre pour détecter tout changement ou violation des données. Diverses organisations utilisent une somme de contrôle, et même une somme de contrôle cryptographique pour vérifier l’intégrité des données.

Pour faire face à la perte de données ou à la suppression accidentelle ou même aux cyberattaques, des sauvegardes régulières doivent être présentes. Les sauvegardes dans le cloud sont désormais la solution la plus fiable pour cela.

Disponibilité

La disponibilité en termes de tous les composants nécessaires comme le matériel, les logiciels, les réseaux, les appareils et les équipements de sécurité doit être maintenue et mise à niveau. Cela garantira le bon fonctionnement et l’accès aux données sans aucune interruption. Fournit également une communication constante entre les composants en fournissant suffisamment de bande passante.

Cela implique également d’opter pour un équipement de sécurité supplémentaire en cas de catastrophe ou de goulot d’étranglement. Les utilitaires comme les pare-feu, les plans de reprise après sinistre, les serveurs proxy et une solution de sauvegarde appropriée devraient garantir la résistance aux attaques DoS.

Pour une approche réussie, elle doit passer par plusieurs couches de sécurité pour assurer la protection de chaque constituant de CyberSecurity. Impliquant notamment les ordinateurs, les systèmes matériels, les réseaux, les logiciels et les données qui sont partagées entre eux.

Conclusion

Dans une organisation, pour accomplir une approche de cybersécurité efficace, les peuples, les processus, les ordinateurs, les réseaux et la technologie d’une organisation, grande ou petite, doivent être également responsables. Si tous les composants se complètent alors, il est tout à fait possible de résister à la cyber-menace et aux attaques.

Si vous êtes curieux d’en savoir plus, consultez ce cours de cybersécurité complet.

Jeffrey Wilson Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me
    Like this post? Please share to your friends:
    Adblock
    detector
    map